Global Bioenergies : Une nouvelle molécule pour verdir la chimie des C5

Jeudi 5 mai

Global Bioenergies : Une nouvelle molécule pour verdir la chimie des C5

Global Bioenergies a développé un procédé de conversion des ressources végétales en isobutène, une des principales briques élémentaires de la chimie dont les dérivés trouvent leurs applications en cosmétique, chimie fine, commodités et carburants. Une unité de production est actuellement en construction à Pomacle (51) pour servir les marchés à haute valeur ajoutée.Un des intermédiaires de la voie de synthèse de l’isobutène présente un intérêt industriel : cet intermédiaire à 5 carbones, l’acide prénique, est également connu sous les appellations « acide méthyl-crotonique », « acide diméthyl-acrylique », et « acide sénécioïque » (CAS 541-47-9).Grâce à ses deux fonctions chimiques (acide et vinyle), il peut être dérivé en une multitude de composés aujourd’hui issus du pétrole, et utilisés notamment dans le domaine des arômes, des parfums et des additifs alimentaires. Comme l’explique Frédéric Ollivier, Directeur Technique de Global Bioenergies, « c’est la première fois que cette molécule est produite à partir de ressources renouvelables. Le procédé de production de cet acide prénique biosourcé est maintenant mature : il a été développé en laboratoire, et porté jusqu’à la pleine taille industrielle en 2021. Nous en avons déjà produit plusieurs tonnes. Nous avons également développé le procédé de purification, et avons atteint une pureté supérieure à 99%. Plusieurs grands industriels de la chimie ont déjà manifesté un intérêt pour cette molécule. Nous préparons une campagne d’échantillonnage au printemps. »

En savoir +